Maîtresses de conférences, section CNRS 40, section CNU 19

Membre du conseil d'unité
Responsable adjointe du Master Religions, sociétés, espaces public (ReSEP)

Misha, Bureau 224
5 allée du Général Rouvillois
CS 50008 – 67083 Strasbourg cedex
balas[at]unistra.fr

 
Domaines de recherche

  • Sociologie des religions, sociologie politique, sociologie de l'engagement
  • Politisation des acteurs confessionnels : carrières militantes, répertoires d’action, ethnographie des mobilisations publiques
  • ONG confessionnelles, médiation internationale et gestion des crises



Une sélection de publications depuis le début de la carrière

  •  « Du grand jeu scout » à… « Maintenant on y est pour de vrai ». L’initiation au militantisme chez les collectifs issus de la Manif pour tous. Politix. Revue des sciences sociales du politique, 2021/2 (n° 134).
  • « Des "libertés religieuses" aux médiations de guerre : histoire et formalisation des activités pacificatrices chez Sant’Egidio », in Philippe Portier et Frédéric Ramel dir., Le religieux dans les conflits armés contemporains, Paris, Classiques Garnier, 2020.
  • « "Nous, maintenant, on veut poursuivre cette occupation de la rue" : les catholiques attestataires entre contre-culture et défense patrimoniale », avec Josselin Tricou, Social Compass, n° 66 (1), 2019.
  • « Les médiations internationales de la Communauté de Sant'Egidio : histoire, ressources, limites », Notes de l'Observatoire international du religieux, n°1, mai 2017.
  • « L’échec d’un interventionnisme "prophétique" : la "Plate-forme de Rome" pour l’Algérie (1994-1995) », in KAOUÈS Fatiha et LAAKILI Myriam, Prosélytismes. Nouvelles avant-gardes religieuses, Paris, CNRS Éditions, 2016, pp. 139-157.
  •  « "C’est différent des diplomates et des chercheurs". Genèse et institutionnalisation d’un hybride : les médiations de Sant’Egidio », in Les Champs de Mars, numéro « Religieux et recherche stratégique » coordonné par Philippe PORTIER et Frédéric RAMEL, n°26, mars 2015, pp. 136-151.
  • « Le pluriel “civilisé” : Sant’Egidio, une grammaire pluraliste ? », in LAMINE A-S. dir., Quand le religieux fait conflit. Désaccord, négociations ou arrangements, Rennes, PUR, 2014, pp. 201-211.
  • « Quand la sémantique du “miracle” dépolitise une médiation : la carrière d’un motif thaumaturgique », in BEN-HOUNET Y., LEFRANC S., PUCCIO-DEN D., Justice, religion, réconciliation, Paris, L’Harmattan, 2014, coll. « Religions en question », pp. 153-166.
  • « L’échec d’un interventionnisme "prophétique" : la "Plate-forme de Rome" pour l’Algérie (1994-1995) », in KAOUÈS Fatiha et LAAKILI Myriam, Prosélytismes. Nouvelles avant-gardes religieuses, Paris, CNRS Éditions, 2016, pp. 139-157.
  • « Un pluralisme sans conflits. Sant’Egidio, diplomatie et religion », Terrain. Revue d’ethnologie de l’Europe, numéro 51, « Religion et politique », numéro dirigé par Élisabeth Claverie, septembre 2008.
  • « Dire la pace per farla : il dialogo interreligioso a Sant’Egidio », Etnografia e metodi qualitativi, Il Mulino, Bologne, no. 1, février 2008.


En savoir plus